À propos

Présentation de l’entreprise

Fondée en 1984, l’entreprise PlastiTech est un chef de file majeur dans le développement de litière animale et de films plastiques agricoles servant au support des cultures maraîchères et à la conservation des fourrages. Qu’il s’agisse de collaborer avec des distributeurs ou des producteurs, PlastiTech met un point d’honneur à être au service et à l’écoute de ses clients. L’entreprise vise essentiellement à développer et à promouvoir des techniques innovatrices afin que l’agriculture, l’horticulture et les élevages nord-américains puissent atteindre un plein rendement et surpasser les standards internationaux.

Un authentique savoir-faire

Depuis 1948, la famille Charbonneau travaille main dans la main avec les producteurs maraîchers à travers le Canada. Ayant évolué dans le milieu de l’agriculture toute son enfance, Louis Charbonneau, le fondateur de PlastiTech, a usé de ses études en horticulture maraîchère et de sa vaste expérience dans le domaine pour concevoir et mettre en place des techniques d’agriculture révolutionnaires, permettant de rentabiliser des cultures qui n’auraient pas pu l’être sans son apport. À l’âge de 16 ans, il se lance momentanément en affaires dans le secteur des produits chimiques agricoles. Ayant néanmoins le souci de réduire l’emploi d’engrais et de produits toxiques pour l’environnement, il cultive une idée avant-gardiste : celle d’utiliser les paillis plastiques pour protéger les cultures maraîchères en répondant aux exigences de rendement de façon plus écologique. C’est ainsi qu’il fonde PlastiTech et introduit l’usage des plastiques dans le domaine de l’agriculture nord-américaine. Ayant puisé son expérience en tant que producteur, mais aussi dans sa participation à de nombreux colloques à travers le monde -notamment en France, en Hollande, en Angleterre et en Californie-, il se sert de son expertise pour assurer le succès de son entreprise. Diverses ambassades, au fil des ans, lui ont confié le mandat de donner des conférences dans plusieurs pays en développement. Son étroite collaboration avec les ministères de !’Agriculture du Québec et du Canada ainsi que ses nombreux voyages à travers l’Europe et le Moyen-Orient lui ont permis de mettre en place des technologies de pointe en Amérique du Nord. Son amour irrécusable de l’agriculture et son souci constant d’innovation technologique ont fait de son entreprise une devancière quant aux techniques de production horticoles, des grandes cultures et des fourrages.

Des valeurs indéfectibles

PlastiTech vise la qualité, la bonification, la découverte, l’investissement, le service et l’efficacité afin de perpétuellement réformer le domaine agricole. L’entreprise est une véritable pionnière quant aux techniques d’entretien et de conservation des fourrages pour les éleveurs, grâce aux solides racines familiales et à l’expertise internationale acquise avant, pendant et après sa fondation. Visant l’excellence depuis les premiers pas de PlastiTech, Louis Charbonneau est reconnu mondialement comme conférencier pour son dynamisme, ses compétences et son expérience.

Évolution de l’entreprise

1966-1983

De 1966 à 1975, Louis Charbonneau travaille chez Cyanamid, un centre de production d’engrais chimiques. À partir de 1976 -et ce jusqu’en 1986-, il devient conseiller technique et représentant chez Centre Horticole J.-G. C’est ce poste qui l’amène à participer à des colloques à travers le monde et à mettre en place des projets avec diverses universités ainsi que les ministères de l’Agriculture du Québec et du Canada.

En 1976, à l’âge de 16 ans, il voyage un mois en France à la demande du gouvernement du Canada. Il va à la rencontre de professeurs et d’universitaires pour étudier des techniques permettant l’autosuffisance des fruits et légumes au Québec. À son retour d’Europe, il introduit la plasticulture au Québec. Il achète également une terre et fait l’acquisition d’une compagnie d’arrosage pour protéger les gazons et les arbres des insectes, en plus de travailler pour son père lors de la période estivale.

En 1978, il obtient son diplôme d’études collégiales à l’Institut de technologie agroalimentaire de Saint-Hyacinthe, avec une spécialisation en horticulture maraichère.

Vers l’âge de 18 ans, il importe des mélanges-maîtres dans l’idée  de  confectionner des films de plastique photodégradables pour l’horticulture.

En 1980, il vend la compagnie d’arrosage visant la protection des gazons et  des arbres.

1984-1989

En 1984, Louis Charbonneau se départit de sa terre pour se concentrer uniquement sur le développement de marchés en Amérique du Nord ainsi qu’en Europe. Il fonde PlastiTech et obtient la licence de fabrication et  d’agent  manufacturier  en Amérique  du Nord auprès d’Esso et d’Elf Aquitaine, une société pétrolière européenne. Il a le mandat d’effectuer des activités de fabrication et de commercialisation en leur  nom. Les films photodégradables seront le fruit de leur collaboration. Cette technologie a entre autres permis à la production québécoise de maïs sucré de  gagner  deux semaines d’avance.

Dès ses débuts, l’entreprise se consacre à la fabrication de machinerie agricole et d’équipements nécessaires pour dérouler les paillis de plastique et y transplanter des légumes.

Entre 1984 à 1986, la compagnie fabrique des mini-tunnels et des couvertures flottantes. Ces dernières changent radicalement la manière de cultiver plusieurs fruits et légumes et leur permettent une plus grande longévité. Une poseuse d’arceaux est développée pour soutenir les mini-tunnels, en plus d’une butteuse de sol pour assurer une meilleure adhérence du film plastique au sol.. Des semoirs sont mis en place pour permettre de semer du mais sucré au travers du paillis.

Vers  1989, de nouvelles enrobeuse a balles ronde sont fabriqué et introduite sur le marché. L’entreprise est la  première à développer l’usage de films d’enrobage de balles de foin rondes à travers l’Amérique du Nord afin de faciliter le rendement des  producteurs  laitiers.  Cette division est ensuite vendue afin de se concentrer sur  le  développement  de formulations de plastique, aussi bien pour le maraîchage que pour l’ensilage.

1990-2004

Dans les années 1990, PlastiTech part à la conquête du marché américain en faisant la promotion des produits et des technologies préalablement développées. Des bureaux sont installés au New Jersey et en Ontario, en plus de l’acquisition d’un entrepôt en Floride. À cette époque, l’entreprise prend beaucoup d’ampleur et connaît une grande expansion. Le chiffre d’affaires augmente et atteint des dizaines de millions de dollars. Des agents commerciaux et manufacturiers, des représentants, des comptables et des préposés au service à la clientèle sont engagés pour soutenir le rythme de croisière de l’entreprise.

Entre 1995 et le début des anné s 2000, PlastiTech introduit la technologie  du système de goutte à goutte, qui économise un pourcentage d’eau  considérable.  En sus, cette technique permet une gestion plus précise de la  fertilisation  et  de l’irrigation des cultures.

2005-2009

En 2005, l’entreprise, qui jusqu’alors fait de la distribution et de la vente au détail, entreprend un virage et procède à une réorganisation. Afin de mettre l’accent sur la distribution, les efforts sont concentrés sur les volets concernant l’ensilage et les plastiques. Les enfants de Louis Charbonneau prennent la relève de la vente au détail, division qui se transformera en la compagnie Dubois Agrinovation, devenue finalement cliente de PlastiTech. Cette décision permet à l’entreprise  de  s’orienter vers le développement de nouveaux produits et de nouvelles technologies.

C’est également en 2005 que PlastiTech se lance dans la fabrication et la commercialisation de grands tunnels jumelés, des abris non chauffés constituant une sorte de compromis entre le champ et la serre. Ces tunnels, créant un microclimat artificiel, visent à augmenter le rendement, à additionner un mois de récolte pour certaines productions de fruits et légumes et à diminuer l’utilisation de produits chimiques. Ce projet perdurera juqu’en 2013.

Depuis 2005, PlastiTech est mandatée par Berry  Plastics  pour développer  et mettre en marché les films de plastique en horticulture et dans l’ensilage en  Amérique  du Nord. De surcroît, l’entreprise est également mandatée par IPESA, une compagnie argentine, dans le domaine de la conservation des grains et des fourrages.

2010-2017

C’est en 2010 qu’est développée la litière animale en mousse de tourbe, la première litière animale absorbante disponible pour les animaux d’élevage. L’entreprise développe activement cette nouvelle technologie pendant plusieurs années, jusqu’à l’achat d’une usine pour exploiter la tourbe, en 2016, et de tourbières pour exploiter la matière afin de créer lesdites litières.

Aujourd’hui, PlastiTech continue d’être un chef de file dans l’industrie à titre d’agent, de distributeur de de manufacturier de technologies nouvelles, tant au niveau des plastiques en horticulture que dans les films d’ensilage et la litière animale.

Innovations

PlastiTech est extrêmement fière d’avoir su innover et révolutionner les méthodes d’agriculture nord-américaines. Voici donc ses  principaux  accomplissements  depuis sa fondation :

  • Révolution des méthodes d’agriculture et de production maraîchère au Canada et aux États-Unis. Introduction des plastiques de conservation du fourrage, remplaçant progressivement les silos.
  • Introduction des couvertures flottantes et de la technique du goutte à goutte.
  • Élaboration de techniques permettant de rentabiliser certaines cultures (melon d’eau, cantaloup…) qui n’étaient pas avantageuses au Québec auparavant.
  • Développement de production de fraises à haute densité sur du  paillis plastique, permettant de les cultiver 6 mois au lieu de 2 semaines.
  • Développement de brise-vent artificiels améliorant la performance et le rendement des cultures.
  • Mise au point d’une litière absorbante (contrairement aux matières utilisées sur le marché) dans les milieux d’élevage.